Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 17:08

 

L’essaim des Saints

Passons la conversion de Saint Paul. Bon sang, vous saviez qu’il existait un Saint Prix ? Après Saint Liberal et Fructueux…

Et ben, si les libéraux arrivent un jour au pouvoir et redressent notre petit Pays, il restera aux Wallons à sacrifier une génération en leur donnant pour prénom des Prix, Fructueux, Libéral. Je te présente mes jumeaux : Juste et Prix. Enchantée moi c’est Victoria, mais mes potes m’appellent Robert.

Epris, tel est Prix qui croyait prendre...

 

L’aigreur du jour : 2011 après Jésus-Christ, c’est pas un peu beaucoup ?

Je vous le demande un peu. Ne serait-il pas temps de tourner l’Apache (in JL Fonck est un poète) ? Au moins de compter à partir d’autre chose que de la naissance du petit dans son auge là entre l’Anne et le bluff ? Le faux  fils du vrai charpentier là…, le roi des planches, le clou du spectacle.

Et puis, je trouve que débuter l’année nouvelle un premier janvier, au cœur de l’hiver, au moment où, si les journées croissent d’un saut de puce, elles sont aussi les plus courtes, est une belle connerie. Encore un coup de… de qui au fait ? Ben du pape Libère en 753 tiens, qui fixa le début d’année au mois qui suivait Nauwelle dont il venait de fixer la date officielle.

Les Français étant obscurantistes et rétifs au progrès (au point qu’une bonne petite guerre ethnique contre ces gens-là serait peut-être une idée salutaire pour l’unité de mon petit pays), Charles IX dut rendre la date officielle en 1564, puisqu’on continuait encore, 800 ans plus tard à fêter l’année à Pâques. Sont quand même un peu lents nos voisins d’Outre-Quiévrain.

Avant Libère, qui était rude comme chacun le sait, on fêtait ça logiquement en mars, au printemps, avec le renouveau de la nature, des campagnes et des crises d’acné, quand l’homme guilleret pouvait réchauffer son âme endolorie au tiède rayon d’un soleil, timide encore, mais primesautier.

Youpie tra la la, guettons dans le sous-bois la corolle immaculée de l’Anémone sylvie, la hampe délicate de la primevère, la trille ravigotante de l’Accenteur mouchet, le babil sensuel de la Fauvette à tête noire, la scande du Pouillot véloce, le cri rauque de l’exhibitionniste en rut, le printemps nouveau est là. Merde ! Vous ne vous sentez pas plus d’un renouveau salvateur en avril qu’en ce foutu morne janvier tout gris et boueux vous ? Moi si.

Mais alors que les oiseaux se cachent pour faire pipi, dans l’indifférence profonde d’un peuple abêti par le dernier opus de Jennifer, Janvier se prépare à abdiquer mollement, sans même combattre. Mais que fait le gouvernement ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cigalette 25/01/2011 18:03



Très bonne question...que fait le gouvernement...il est malade, complètement malade, comme des centaines de Belges, ils ont la goutte au nez, bonne soirée



Présentation

  • : Le blog de lerustre.over-blog.com
  • : Le Rustre est un peu dingue. Il a un avis sur tout bien sûr. Et quel avis ! Il a des mentors bien sûr. Et quels mentors ! Pompon, Rémy Bricka, Roger Tout court, Rika Zaraï, les chevaliers playmobils... C'est dire si l'avis du Rustre est pertinent !
  • Contact

Recherche