Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 08:44

 

L’essaim des Saints

 

Zut, c’est la Saint Tanguy, restez chez vos parents ! Mais c’est aussi, fort heureusement, la Saint Théodemir, un type qui servit longtemps de cible. Enfin, c’est la Saint Philarète de Moscou, ce qui m’étonne. J’avais toujours cru qu’il était de Cabillaud…

 

Le lieu du jour : Les autoroutes wallonnes  

Dire qu’il y a encore en Wallonie des gens assez cons, assez abrutis, assez sourds aux idées aveugles, pour aller se faire ondoyer la gélatine, secouer le gras, vibrer le cholestérol, grésiller la couenne sur les montagnes russes ou les champignons sauteurs de PlopsaCoo, de Walibi ou de la Foire à Liège. Non seulement assez idiots pour y aller mais aussi et surtout pour payer pour ça !

Pour y dépenser les maigres économies qu’ils feraient mieux d’investir dans la rééducation de leur marmaille aux neurones fondus par et dans le langage SMS. Oui, payer pour aller sautiller comme des nains dans une friteuse alors que c’est la crise, que le pouvoir d’achat chute plus vite que les cheveux sur la tête d’Albert II qui se les arrache, que le climat se détraque, que l’inspecteur se Derrick, que la bête est parmi nous, que la pestilence se répand parmi les fils de l’homme, que le ciel furieux vomi des torrents de grenouilles mutantes, que les rats ratissent nos villes, que les hiboux emboutissent nos églises, que les glous engloutissent nos vallons de sang impur, que ces foireux flamingants mugissent dans nos campagnes et que ces féroces soldats vagissent dans nos compagnes !

Oui, ils paient ces gueux, pour s’offrir leur lot de sensations fortes, leur broc d’adrénaline, alors que gratuitement, à côté de chez eux, ils peuvent s’offrir le même craquage de slip, GRA-TUI-TE-MENT sur… les routes et autoroutes de Wallonie !

Enfin gratuitement… Excusez moi. Il me semble, qu’emporté par la générosité de mon élan édificateur des masses abruties, je me sois fourvoyé dans l’écheveau de mes idées et qu’un contresens flagrant se soit glissé dans la marche dévastatrice de mon raisonnement.

Prout prout (pouf pouf c’est déjà pris et émettre un vent m’a toujours aéré les idées).

Gratuitement… Mon cul oui, comme dirait Bart !

Disons qu’on paie tous de nos impôts le droit et le devoir d’aller se faire frissonner le lardon autant que la calandre sur nos nationales et autoroutes et qu’en plus, il y a des blaireaux qui paient une deuxième fois un droit d’entrée aux Parcs d’Attractions émétiques divers et variés de Belgique.

Merde !

Aaaahhh, les voies impénétrables et cabossées de la mobilité wallonne, plus couturées de cicatrices et de boursouflures purulentes que la créature de Frankenstein ou qu’un zombie dans un nanard de Georges Romero (qui n’a pas épousé de Juliette). Ces bonnes voies rapides d’une lenteur nonchalante, aussi embouteillées qu’une ligne de production chez coca. Tellement pleines de fosses et de bosses, de creux et de raccords foireux, que l’organisation du Paris-Dakar songe à déménager sa course chez nous à partir de 2011, à condition qu’on augmente le nombre de bars à tapas de 200 % et que Nathalie Malleux commence son journal en disant Ola et le termine en criant Olé.

Bon, on me dira que je suis mauvaise langue et que le ministre Lutgen a promis des sous pour tout réparer et correctement en plus, que le type en charge du dossier avant lui, c’était Michel Daerden, qui lui, les trouvait lisses comme des boules de billard nos routes, probablement parce que dans son cas, il y a une histoire de charges contraires ou d’ondes qui s’annulent.

On me rétorquera aussi qu’à côté de la SNCB, qui quand elle n’est pas paralysée par la chaleur ou le froid, dérape sur des feuilles mortes, nos autoroutes, c’est le manuel pratique de la bonne gouvernance à destination des militants socialistes carolorégiens… Mais bon, je ne ris pas moi, elles tuent des mecs bourrés nos routes, mais aussi des autres parfaitement sobres…

Vous me direz que les Français ont le permis à points, nous avons l’autoroute à trous, qu’avant que Rudy Demotte ne songe à la vignette, il devrait penser à la rustine. Certes.

C’est également sans compter avec mon abruti de cousin Fernand. Depuis qu’il a entendu qu’elles étaient pleines de nids de poules, il sillonne nos autoroutes avec un panier, chaque année aux alentours de Pâques, pour ramasser les œufs.

Moi, quand on coupera la Belgique en deux, en gage de bonne volonté, je trouve qu’on devrait offrir nos trous aux Flamands (enfin, nos trous… pas de mauvais esprit, s’il-vous-plait) et garder le goudron, quitte à y perdre des plumes.

Vous me rétorquerez avec raison, que l'emmental ne serait plus le gruyère sans ses trous. Certes.

Mais vous conviendrez à votre tour, quel que soit votre ramage ou votre plumage, qu’une bonne réfection vaudrait bien un fromage !

 

Quant à ces hideux, sous-marin touché ! G3, à l’eau !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lerustre.over-blog.com
  • : Le Rustre est un peu dingue. Il a un avis sur tout bien sûr. Et quel avis ! Il a des mentors bien sûr. Et quels mentors ! Pompon, Rémy Bricka, Roger Tout court, Rika Zaraï, les chevaliers playmobils... C'est dire si l'avis du Rustre est pertinent !
  • Contact

Recherche