Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 07:04

« En Syrie, quand c’est jour de piscine, on voit tout Damas qui nage. »

Le Rustre en personne…

 

damasquinage de Tolède José luis GalvezSource : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Damasquinado.jpg  Auteur : Josè Luis Galvez

 

Chers amis et voisins, Liégeois, Liégeoises, bucherons et bûches rondes, cher Dominique. Permettez-moi d’évoquer aujourd’hui la souvenance à vos mémoires oublieuses d’une belle âme Chrétienne, de celles qu’on préfèrerait rencontrer plus souvent dans les bistrots, en la personne d’Armand Chamelle, décédé inopinément (et ce n’est pas sale) en cet été décidément merdique de 2011.

Armand Chamelle est né pas très loin d’ici, à Tchoule-en-Oingt. Très tôt, Armand est touché par la grâce divine… et par son curé dans le confessionnal aussi, mais c’est une autre histoire qu’une stricte éducation catholique me poussant à l’hypocrisie m’empêche de vous conter ici. Il entre dans les ordres à 24 ans, à l’abbaye Notre-Dame-en-pleurs d’Oingt, dans la vallée de l’Oingt, juste à côté pourtant.

Ordonné et oint par le Père Alain de l’Oingt, Armand trouvera cependant sa véritable vocation à 32 ans, lorsqu’il décida d’aller porter la bonne parole dans les sables du Proche-Orient où décidément trop d’âmes s’égaraient sur les méandres tourmentés des fleuves sans porcs de l’Islam. Et donc voici l’Abbé Chamelle dans le désert parmi les Berbères. Ceux-ci reconnurent en Armand un frère, puisqu’ils l’appelurent l’Abbé d’Oingt. Ceci ne plut guère (normal dans le désert) aux imams qui n’appréciaient pas que les Bédouins reconnurent de porc parce que c’est interdit par la religion.

Les années passurent et l’Abbé Chamelle roulit sa bosse dans le désert, sans être entendu. Et c’est vrai : en deux chevaux comme en trois dromadaires, ça donne le mal de mer (roulis, mal de mer, tout ça…). Je passe au présent parce que le passé simple, c’est imparfait et ça me décompose.

L’Abbé Chamelle, on le déblatère sans cesse. On se méfie de lui et de ses idées. Il faut dire que le missionnaire campe sur ses positions. Il n’en veut pas aux Musulmans mais pourtant, il se met martel en tête. Il veut leur faire connaitre le Christ absolument, c’est qu’il est venu de l’Oingt pour ça.

En Egypte, il tombe malade en attrapant la pire amibe qu’on ait vu. Il part sur les pistes inconfortables et quand il reste sur la route toute la sainte journée, c’est tout en camion.

 

P7210053L'abbé Chamelle, devant le yaourt qu'il habitait dans le désert, dégobille.

Alors il part en Syrie où il fait feu de tout bois. En Syrie, il prêche chez les marins car il aime faire des phrases. Les vieux marins Syriens n’en ont rien à cirer de ses sermons, même par fortes pluies. Il a plus de succès chez les moussaillons qui ne restent pas de bois devant les paroles de l’homme de Dieu. Ces mousses employés sur les galères du Sultan Syrien sont ses serfs. Ils vivent dans des conditions innommables, que je vais pourtant vous décrire : travaillant toute la journée, ils ne mangent que des crottes de nez, ils boivent du pus tiède et ils dorment sur des chutes de bois, normal pour des serfs. D’ailleurs l’Abbé Chamelle est heureux de prêcher les pieds dans la sciure de mousse. Et question sciure, il y avait du bouleau.

Mais les potentats de Syrie, voient d’un mauvais œil la mission de l’abbé. La prêche à la ligne dans le désert, ils en ont marre, alors même que les formulaires ont été rempli dans l’étang. Pour punition, l’abbé sera privé de désert. Et il pourra pleurer des rivières, à quoi ça sert, horticole ?

Car en ce temps là, il faut le dire, la Syrie était une dictature infréquentable, pas comme maintenant, dirigée par l’horrible Cheik Hen-Bhlanh et son infâme vizir Omar De Wever, dit le Gros Vizir. Ces deux là étaient arrivés en Syrie quelques années plus tôt, brûlant les planches dans leur spectacle "La Flandre est un plezier, godverdoem !". Yves et Bart, mieux connus sous le nom des Frères Baloches, faisaient rire à bon marché les peuplades sensées en leur racontant pour de vrai ce qui se passait en Belgique. De jeux télévisés en slogans faciles du genre "il ne nous faudra que 5 minutes de courage politique pour vous débarrasser des Vengeurs du Désert", ils avaient conquis le pouvoir.

 

montage benny

L'infâme Cheik Hen-Bhlan, alias Yves Leterme Minus, mieux connu sous le nom d'Yves l'Inusable, Yves Duracell sed cell, Leterme aux piles. 

 

Un complot se ourdit (un plan en bêton). Il y a sur la place de Damas un dattier creux qui ne donne ni l’heure ni le jour mais qui sert de tocsin pour rameuter la populace pour les lynchages ludiques voire pour des décapitations à l’arrachée sur billots improvisés. Ce dattier n'a pas des blagues collées au cul. Sauf évidemment, celle de l’égorgé qui riait à gorge déployée et celle du lapidé qui avait un caillou dans la chaussure.

A Damas on redoute encore le son du dattier, car quand le tronc sonne, la hache n’est jamais loin. On le craint encore plus que les guitares des Vengeurs du désert, mystérieuse faction rebelle qui signe toujours ses actes d’un "aï aï aï ah aïïïïe" sinistre.

C’est un jeudi, jour de piscine en Syrie, que le Sultan donne l’hallal, Ali. Alors que Damas qui nage n’amasse pas mousse (dans la sciure sus-évoquée), on se demande il est houx, l’abbé, qu’on l’en chêne ? Et c’est vrai ! Depuis quand ne l’ai-je plus vu, j’ai l’impression que c’était lierre. Rien ne frêne plus la vindicte populaire. 

-Stop. Arrêtez tout. Cet homme a le droit fondamental d’avoir un procès équitable s’il a les moyens de me payer très grassement. Je me présente : maître Modricamel, et je ne suis pas une gauloise. Laissez moi voir le dossier… Mouais. Ben, c’est plié mon ami, vous êtes sauvé ! Si on parlait avant tout de mes émoluments ? Chhhttt Chhhttt Chhht (chuchotements de conciliabule secret, je fais bien les chuchotements hein ?).

-Cht cht cht cht

-Ah bon mon ami ? Un ordre mendiant, vraiment ? Ca existe ça ? Et bé… Désolé. Sultan Cheik, l’accusé est coupable, vous pouvez exécuter la sentence.

La foule surexcitée hurle alors sa joie. "C'est la fête au villageuh, les parents, les enfants vont te massacrer avec courageuh..." chantent-ils gaiement.

Pourtant l’abbé cancane, l’abbé rit. Je ricane disait-il au taxi pour que je te broute, ça me retourne les sens. Erreur fatale. Il connaissait pourtant un moine girondin à qui le rire avait fait perdre la tête. A l’instar de Diogène, pour ne pas céder au plaisir, ce Bordelais reposait en barriques. Il était donc très futé et riait de tout. Pourtant, en Syrie, quand les boisés rient, ils finissent souvent entre 4 planches. Ce qui est idiot comme expression vu que souvent, il y en a six. Sinon, les vers ont trop de facilité à vous rentrer dans le cul. Mais ne nous leurrons pas, ce n’est que partie remise.

L’abbé Chamelle voit la foule le presser de quolibets. Malgré sa foi, il tremble de tout son hêtre. Il aurait préféré être à Charme-el-Cheik qu’à Damas.

Mais il est trop tard, la foule complètement beurrée (étonnant pour des Musulmans) fond sur lui et le roule dans la farine, c’est lait. Mais bon, il faut touiller énergiquement hein, sinon il y aura des grumeaux. C’est le problème avec la Béchamel. Mais de grumeaux en grumes, retournons à la Syrie.

L’abbé, alors qu’il n’a jamais fumé, se fait passer à tabac, il se prend des pins, des marrons. Est-ce toi l’abbé ? Oui, répond-il. Il ne peut pas l’ mier, avec sa soutane, il est dans les n’ormes. Il se débat, se défend jusqu’au bout. Dieu saura le reconnaitre. Il peut plier alors il cèdre.

Bref, on le dénude, on l’effeuille et on le met sur le billot. C’est alors que se produit un miracle.

-Baila, Baila, Baila… Baila Baila me !

-Tudieu, par Saint-Henri, par Saint Omar je veux dire. Les Vengeurs du désert, mit le Cheik. Dit le Cheik, je veux dire. 

Ils surgissent de la dune et l’infâme Cheik Hen-Blhanh se raidit. Son heure a sonné !

Ding-dong !

-Oui ?

-Maître Modricamel à votre service, et je ne suis pas un fumeur de gitanes.

-Cass' toi pov con.

-Ah non, vous vous êtes encore trompé d'hymne, ça c'est Français comme phrase historique.

Mais le Cheik n'en à cure (Robert Smith et tout ça, mais je l'ai déjà faite). 

-Que voulez-vous, les défie-t-il ?

-Djobi, djoba, djobi djobi djoba.

-Foert, réplique le Gros Vizir, c’est du Wallon. Nous sommes faits. On va nous transférer nos compétences !

-Je dirais même plus Vizir, we are made like some french speaker rats dit Yves le Cheik. Je pense qu’il va falloir en référer aux collègues et qu’on verra le moment venu !

Alors, la musique sonne, sonne sonne et DSK saute la bonne bonne bonne et le dattier s’effondre tandis que Goldorak viole Amy Winehouse pas très fraiche dans les geôles puantes de Verviers.

Alors les Vengeurs Masqués se dévoilent parce que c’est la loi et partent avec l’abbé Chamelle dans le désert pour épouser une Béarnaise riche en criant "Samouraï". Alors la morale de cette histoire s’effrite en cornet acoustique. Et une Andalouse à son tour chante "aï aï aï ah aïïïïe" parce que ses hémorroïdes la font souffrir.

Tout le monde se fait des bisous avec la langue et eurent des enfant et furent teureux.

Yves Leterme tomba amoureux d’un dromadaire et partit avec elle sur une moto dans le désert. Bart de Wever partit en courant à côté d’une jument qui ne voulait pas avoir un deuxième trou du cul sur le dos, un seul lui suffisant.

Vous ne me croyez pas ? Ben regardez le clip alors !

Musique !

 

 

 

Et voilà mes biens chers frères et sœurs. J’espère que ce texte aura œuvré à l’édification de vos âmes. Et tandis que retentissent les notes cantabriques des rois gitans, je me permets de vous rappeler que cette année encore, trop de feuilles vont mourir le long de nos routes. Préservez leur vie et ralentissez. Je sais que l’automne est la saison des champignons, mais quand même. Car en vérité je vous le demande, que fait le gouvernement ?

Partager cet article

Published by le rustre - dans Chroniques rustiques
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 01/10/2012 00:21


Blog(fermaton.over-blog.com)No.28- THÉORÈME TEMPERUM. - La nature du temps qui passe.

Clovis Simard 01/10/2012 00:20


Blog(fermaton.over-blog.com)No.28- THÉORÈME TEMPERUM. - La nature du temps qui passe.

Présentation

  • : Le blog de lerustre.over-blog.com
  • : Le Rustre est un peu dingue. Il a un avis sur tout bien sûr. Et quel avis ! Il a des mentors bien sûr. Et quels mentors ! Pompon, Rémy Bricka, Roger Tout court, Rika Zaraï, les chevaliers playmobils... C'est dire si l'avis du Rustre est pertinent !
  • Contact

Recherche