Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 10:39

"Quand l’absence d’argument se marie à la vacuité du sujet, c’est l’océan de la vérité qui se brise sur les fadaises de l’ennui".

Confucius Wallace, philosophe, écrivain et frère de Marcellus.

 

Au sein de la webovinosphère, le débat est un véritable monstre du Loch Ness, un Hollandais volant non identifié : ZE débat houleux sur le bio et les vins nature.

De récents développements me permettent enfin de vous révéler des vérités incroyables sur ces vins. Je vous conseille d’attacher fermement vos ceintures. Ca risque de secouer. Surtout que ça vient de spécialistes spécialisés, en plus. Je te dis pas le beau linge. De véritables strings en laine d’archiduchesse.

Et donc en dernière analyse. Il semblerait. Je dis bien il semblerait. C’est du moins ce qu’on s’autorise à subodorer dans les milieux autorisés. Il semblerait donc que des vins sans soufre, il y en ait des bons et des pas bons du tout ! Ouah, la vache ! Le scoop !

Il semblerait également que certains producteurs en feraient un argument de vente, entendez par là un argument commercial, carrément, et que d’autres producteurs seraient sincères dans leur démarche ! La vache ! Vous m’en voyez assis ! Ah si !

Pour le bio, même chose. Les analystes les plus fins ont démontré que les vins avec un logo AB pouvaient être délicieux, bons, moins bons voire mauvais. Et que, chose incroyable, le bio pouvait être un argument marketing, surtout pour les vils industriels acoquinés aux zélotes de la grande distribution spoliatrice qui vendent leur vin bio 3,50 € en supérette.

Là ça me scie aussi, tellement que les bras m’en tombent tiens. Comment vais-je dès lors continuer mon petit texte ? Certains estimant que j’écris avec mes pieds, ça ne devrait pas me poser de problèmes.

Le vin pas cher de supérette, fut-il bio, ça peut être pas bon. Ouah ! La vache ! On tombe carrément de Carine en Sylviane.

Mais attention, ce n’est pas tout, les plus fins exégètes pointus nous révèlent qu’il n’y a pas de vin bio. Ce sont les raisins qui le sont. Ben merde alors !

Le raisin restant le composant principal du vin et les adjuvants divers et variés qu’on peut y ajouter à la vinif n’ayant pas le même impact sur l’environnement et la santé qu’un bon 2,4-D et autres bazookas défoliants, vous m’en voyez toujours assis, mais avec mon genou gauche derrière l’oreille droite maintenant.

Mais malheureusement, je me dois moi aussi de vous exposer des vérités cachées effrayantes. Il paraitrait que des vins non nature et non bios se vendent également. Si, si !

Et parmi eux il y en a des excellents, des moins bons et des infects. Parmi eux il y en a des indignes qui se servent d’arguments marketing honteux : AOC, mention Grand Vin de Bordeaux (ou de Bourgogne hein, soyons pas racistes) ou de médailles d’or, d’argent et de Nutella en veux-tu, en voilà, alors même que leurs bouteilles indignes contiennent une piquette infâme traitreuse au terroir qui l’a vue naître.

Je trouve donc très énervant cette mode du non bio qui proclame sa désespérance commerciale à grand coup d’AOC (enfin on dit AOP ou IGP ou des trucs du genre maintenant) ou de grands vins de…

Non mais ? Et puis des fois le mec mais hé, même pas hein ! Meeeerrrrde.

Et puis, tu en as des indignes de chez indigne, ben je te le donne en mille Emile… Sur l’étiquette y te mettent des arguments marketing… Je te dis pas.

"Récolté manuellement", "en cagette", "dans le respect de la terre et de l’homme". Mais, bon je dis pas hein moi Roger. Dans ceux-là, y a des sincères et des moins sincères hein. Il y a du bon et du mauvais. Faut pas systématiser.

Tu vois Roger. C’est comme les chasseurs. Y a les bons et les mauvais… hic. Bon Roger, si tu remettais un tour de muscadet ? Hips ! Hé Roger ! Tu sais ce que ça voulait dire quand les Romains y faisaient ça : Pouce en bas? Ben ça voulait dire remettez-nous la même chose !

Ouais mais minute hein Roger, j’essaie de retirer mon genoux de mon oreille là. Tu pourrais pas me filer un coup de main ?

 

Alleï, musique, fieu !

 

 

PS : Bien sûr, ce texte est une pure fiction. Toute ressemblance avec des débats réels ne serait que coïncidence fort cuite !

 

Dire que pendant que nous devisons de ces questions cruciales dans l’atmosphère ouatée de nos salons douillets, le mois de mars a bien du mal à faire passer l’hiver, même là-bas en Libye. Que fait le gouvernement ? On se le demande.

Partager cet article

Repost 0
Published by le rustre - dans Café du commerce
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lerustre.over-blog.com
  • : Le Rustre est un peu dingue. Il a un avis sur tout bien sûr. Et quel avis ! Il a des mentors bien sûr. Et quels mentors ! Pompon, Rémy Bricka, Roger Tout court, Rika Zaraï, les chevaliers playmobils... C'est dire si l'avis du Rustre est pertinent !
  • Contact

Recherche