Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 10:31

 

Parlons le minga ti.

 

 

 

 

L’expression "minga ti", que nous belges finissions par utiliser comme une interjection sans trop savoir de quoi il s’agissait, signifie littéralement "Sexe féminin, toi !" C’était l’équivalent italiote du très liégeois "Ouf ti", également répandu, mais moins.

Il s’agissait d’expressions interjectionnelles traduisant l’étonnement, le ravissement, l’approbation rude et virile. On pourrait rendre ces expressions par mazette, diantre, ou palsembleu.

Mais si vous disiez à un Piétrouze, "palsembleu" dans la cour de récréation, vous vous preniez une tatatne parce qu’il croyait que vous insultiez sa mère. Il fallait dire minga ti ! 

Minga ti admettait plusieurs variantes dans la cour de récréation. Variantes dont je m’explique mal les origines, les nuances et les significations.

Il y avait "Minga", tout court. Ou "Minga wash" ! Et encore "Minga saurrrrrrre". Le tout pouvait être ou pas assorti d’un sonore "ti".

Nous, les Belges du groupe, étions un peu exclus de la cour princière "des étrangers" à dominante italienne. Nous n’avions pas droit à nos noms en Ouze. Il fallait être du clan pour ça.

Moi par exemple, j’étais juste le "trafiquant de sperme de lion". Parce que je saoulais tout le monde de mes jeux de mots et de mes blagues et que pendant les heures d’étude je faisais circuler avec deux camarades de petites brochures pamphlétaires et rigolotes, constellées de dessins et de bons mots sur les profs. Mais pour le rapprochement sémantique exact entre cette activité et ce surnom, ne me le demandez pas, je ne l’ai jamais compris.

Pourtant, nous étions en admiration devant ces petits caïds et adoptions volontiers leurs habitudes dialectales. Par souci de prestige. En effet, comment ne pas brûler d’admiration béate devant la nonchalance et la classe "Grands seigneurs" de ces barons avant l’heure, affalés sur les bancs de la cour, jambes écartées, à se gratter les couilles en sirotant un coca tout en faisant des commentaires emplis de finesse et de respect égalitaire sur la gent féminine.

-Hééé, minga soorrrr, piétrouze, t’as vu Nathalie comment qu’elle est bonne ? 

-Oufti oui ti Minga wash, k’éééénne pour une paire de loches, ti !

Vous voyez le genre. Le mingati de 12-13 ans n’était pas plus fin dans son comportement, mais cela, c’est pour demain.

Partager cet article

Published by le rustre - dans Chroniques rustiques
commenter cet article

commentaires

Vinodis 30/05/2011 13:57



La Newsletter est déjà partie en tout cas ...



le rustre 31/05/2011 06:35



Etrange... Je pensais effectivement avoir vu un message en ce sens. Bof... pas grave. Encore merci pour les liens en tout cas. Il y a du très chaud, très très chaud.



Vinodis 30/05/2011 13:37



Ayant habité dans le village de Michou (Strépy-Bracquegnies), je ne sais pas si cette "pub" qui a fait le tour des réseaux sociaux a été bénéfique ... :-p


Bon visionnage car il y a des vidéos de feu !



le rustre 30/05/2011 13:48



Je me le demande en effet...


Tiens je m'aperçois aussi que nous discutons ce lundi 30 mai sur un article qui est prévu pour mercredi 1 juin, qui est écrit, mais pas encore publié sur mon blog. En tout cas je ne le vois pas.
Les voies d'overblog sont parfois opaques.






Vinodis 30/05/2011 11:15



Les meilleurs représentants sont tout de même Michou (http://www.youtube.com/watch?v=81DWOl1_3ds ou mieux http://www.youtube.com/watch?v=MlKQ7uhYEeE) et Sopranal qui le parodie à merveille
(http://www.youtube.com/user/sopranal#p/u/26/deGh0kbY9hU)



le rustre 30/05/2011 13:32



Ben les miens de mingatis n'étaient pas tout à fait comme ça, mais la technologie n'était pas la même. Maintenant, le baraki minga, il est 2.0. N'empêche, Michou et Sopranal, je en connaissais
pas. C'est grandiose. Je sens que je vais m'en visionner quelques uns... grandiose ! Merci !


Ce blog devient un véritable lieu de partage de la connaissance, un carrefour culturel !



Présentation

  • : Le blog de lerustre.over-blog.com
  • : Le Rustre est un peu dingue. Il a un avis sur tout bien sûr. Et quel avis ! Il a des mentors bien sûr. Et quels mentors ! Pompon, Rémy Bricka, Roger Tout court, Rika Zaraï, les chevaliers playmobils... C'est dire si l'avis du Rustre est pertinent !
  • Contact

Recherche