Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 09:34

 

J'ai mal au coeur ce matin, je n'ai pas bien dormi.

 

Dans tout groupe de primates, sauf chez les plus évolués, il y a des moments de tensions extrêmes dans le groupe quand les conflits atteignent des paroxysmes. Alors il faut évacuer la tension. Et ça court ans tous les sens, ça hurle, ça gesticule, ça se tape la poitrine, ça se renifle le pète, parfois le 'tit zizi.

 

C'est ce qui se passe régulièrement, par exemple, au parlement belge, comme hier le 22 avril. Il y en a un, souvent un flamand, qui gueule plus fort, lance des ultimatum, crie bien haut sa volonté d'arrêter de jouer aux billes, puis le lendemain revient sur la pointe des pieds disant "t'as vu comme y m'ont regardé les électeurs ? Allez maintenant, je vais continuer à grogner un peu pour la forme et on pourra reprendre". Des fois il y en a, souvent des wallons, qui hérissent le poil, grognent un peu, se mettent les mains sur les oreilles pour ne pas écouter.

 

Les bestioles s'agitent et pendant ce temps, les fins de mois difficiles s'écoulent pour les péquenots, les emplois tombent, les braqueurs braquent, les curetons tripotent le enfants du bon dieu, les évêques camoufleurs camouflent, les agriculteurs agriculent à perte, les journaleux font leurs choux gras, les profiteurs profitent. Pendant ce temps là le moral des gens leur tombe dans les chaussettes, les trognes virent au gris de la mine et on en vient à se dire, vivement la fin de ce foutu Pays.

 

Alors, ça me fiche la nausée, cette bande de klettes, de langues chargées, de myopes de la chose publique, de petits politiciens de petites circonscriptions électorales, ce ramassis de gestionnaires du petit plan de carrière, ces spécialistes des petits lendemains sans gloire où après avoir bien mis sa merde, on revient dire oui mais si les échéances sont claires on veut peut-être bien négocier.

 

Ils m'écoeurent tous ces blaireaux sans envergure qui ont oublié pourquoi on les payait. Pour diriger un Pays et donner un avenir à ses habitants, et vraiment pas, non vraiment pas pour foutre le bordel, pour ne pas trop se mouiller quand c'est humide, pour chercher toutes les combines qui permettent de surseoir et de ne pas décider mais surtout, surtout de voir comment encore arnaquer le populo au prochain cirque des urnes et garder sa petite place bien chaude dans la grande berline.

 

Et quelle alternative avons-nous ? Des troupeaux hurlant d'extrémistes aux idées courtes et malodorantes, dont on sait très bien qu'une fois au pouvoir, à part des conneries et de l'inaction, ils ne foutront pas grand chose ? Des partis nouveaux, ouvertement populistes, dont le nom risible seul, fleurant bon la maison de retraite et les idées du passé (PP, faut le faire tout de même) devrait faire fuir toute personne un peu futée.

 

Notre seule alternative pour nous en sortir, est de compter sur nous même, comme toujours, de râler dans notre coin et de pester. Comme des ploucs, comme des pions, comme du pipi de Sansonnet, uniquement intéressant quand il s'agit d'aller remplir son bulletin de vote. Moi, s'il faut voter, j'irai et remplirai le papier d'insultes, de bons mots, de drôleries.

 

Désobéisance civile !

 

Je vous mets en lien un texte de Thomas Gunzig en 2007 dans la semaine infernale. Il s'intitule "Bande de cons" et est criant d'actualité !

 

C'est ici.

 

Je termine en donnant un bon conseil à nos politiciens. Il existe une espèce de primates chez laquelle les conflits et les tensions sont réglés un peu différemment : les chimpanzés bonobo. C'est par des relations sexuelles et des attouchements tous azimuts, intersexuels, frénétiques, orgiaques qu'ils évacuent les tensions de groupe.

 

Un bon plan pour de futures négociations ?

Partager cet article

Repost 0
Published by le rustre - dans Café du commerce
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lerustre.over-blog.com
  • : Le Rustre est un peu dingue. Il a un avis sur tout bien sûr. Et quel avis ! Il a des mentors bien sûr. Et quels mentors ! Pompon, Rémy Bricka, Roger Tout court, Rika Zaraï, les chevaliers playmobils... C'est dire si l'avis du Rustre est pertinent !
  • Contact

Recherche