Samedi 31 décembre 2011 6 31 /12 /Déc /2011 06:08

-Mesdames, messieurs, bonjour et bienvenue sur Radio-Couillon. Vous pensiez avoir touché le fond ? Radio Couillon c’est encore plus profond !

-Bonjour Jean-Phil les mouches !

-Bonjour Francis, vous me parûtes bien primesautier alors que je vous croisai ce matin dans nos couloirs ?

-On a oublié le trader sur son fil à linge la nuit passée. Et il a gelé. Il est un peu dur ! Cela me réjoui en diable au point de me faire frétiller la rondelle mon cher Jean-Anal.

-Ah, certes, mais sans plus attendre et avant que Francis ne recommence son delirium très mince, un groupe magnifique Jean-Pierre…

-Et bien oui Jean-Louis. Il s’agit du groupe de death fucking fouchtra metal hurlant « Slip-culotte », groupe très apprécié en Ukraine, ce qui ne m’étonne guère ; tant il n’y a rien de bon chez l’Ukrainien. Non, de ses centrales irradiantes à ses mornes plaines habitées d’Œdicnèmes criards votant Le Pen à la moindre occasion d’exprimer leur poujadisme latent, rien n’est bon chez l’Ukrainien contrairement au cochon pourvu qu’il ne provienne pas de Tchernobyl. Voici donc l’Ukraine, avec des masques, une chanson violente, des étincelles et de la poudre aux yeux : une bonne tête de tube quoi…

-En même temps, à la radio, surtout quand elle est écrite sur le web, est-ce que ça passera bien ?

-Ben oui mais n’oubliez pas que nous sommes une émission transmédiatique favorisant le transit intestinal et donc, demain, en achetant le journal « Votre dernière heure », les auditeurs pourront voir la vidéo. Vous pigez ?

-Hé bé… c’est subtil.

 

 

 

-Ouaw Jean-Pierre, m’ont chauffé comme la braise, comme une friteuse. Ce serait pas plutôt Frit-Kot le nom du groupe ?

-Et bien Jean-Renard, laissez-moi dégoupiller (renard, goupil, ouh là là...) la grenade de mon humour féroce.

-Ta gueule Francis. On n’a pas le temps. Et puis on va essayer de racoler du public en mettant du rythme. Ca va scander ! Et donc sans plus tarder, un groupe issu de Biélaruskofie « the zizi singers », issu du concours « The voice of anal wind ». De l’art très proche du lard.

 

 

 

-Je trouve ces artistes désolant de vulgarité et de platitude. Je m’ennuie un peu mon bon Jean-Pascal. Hé mais… c’est bien sûr. Ecoutez ça ! Je suis un radiateur, un… ventilateur, un… aspirateur, un… vélomoteur, Je suis un pot de fleurs… Vous vous souvenez, Jean-Marcel ?

-Je me souviens mais j’ai un doute sur les paroles Francis. Il me semble que la bouteille de prunelle est vachement entamée.

-Mais non Jean-Cacahuète… ce sont toutes les ritournelles de mon enfance qui remontent en surface. Un …horodateur, Une … baratte à beurre, I am un vrai trou de balle, my name is Hannibal.

-De votre enfance ? Vous ne me ferez pas croire que vous étiez enfant du vivant de Jean-Pascal. C’était à peine il y a…. je sais plus, tiens. C’est qui d’abord Jean-Pascal ?

-Mais c’est le principe de la ritournelle calquée sur une chanson connue. Ecoutez, sur l’air de violette…

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Anderlecht, Anderlecht.

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Anderlecht va aux toilettes.

On chantait tous ça, dans les environs de Sclessin en tout cas.

Ou encore : qui a pété ? Ca sent la chicorée. 1 2 3 ce sera toi !

Et même… L’araigneï a péteï et ça sent la chicoreï. Dans sa toile, il y a des millions de femmes à poil.

-Francis, je vous demande de vous arrêter. On perd de l’audience là. Ca s’essouffle.

-Mais non, Jean-Imogène, prenons du plaisir. Celle-là, vous l’avez connue ?

C’est la dance des canards, ferme ta gueule et va t’asseoir, c’est m’sieur l’curé qui l’a dit, poil au zizi…

-Oh seigneur Jean-Louis, faites quelque chose. Arrêtez le massacre… J’entends des auditeurs qui podcastent la messe dominicale tellement ils trouvent ça navrant, pire il me semble voir des clics pour mon émission du matin, c’est dire le désespoir. Si ça continue, ils vont se convertir à "on n’est pas rentréS."

-Z’inquiétez pô mon Jipé des boîtes, j’ai l’arme imparable ! C’est simplement de dire : le taon qui touche à nos parties mange à sa faim.

A vous le point G, et un coup de Cognac. A la semaine prochaine. Hips ! Allez hop… Jean-Pascal après son terrible accident de coucougnettes…

 

 

Par le rustre - Publié dans : Chroniques rustiques - Communauté : Made in Belgium
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

plus de couleur

  • angélique inflo juin 2010
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés