Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 07:34

 

P4260171

Dominique, nique, nique. Un plat à manger saignant, parfumé au porsche, au poivre pardon, de Cayenne, le bagne bien entendu.

 

C’est que l’affaire me consterne. C’est une cata Strauss. Le tout Paris can Kahn. Ca cancane et ça caquette de la quéquette à Kahn même à Kankun et sur la soubrette à Kahn, sur la croisette à Cannes je veux dire. C’est qu’à ne penser que queue, Kahn ferait vaciller les bourses. Tout ça pour un don en liquide et un retrait au guichet.

Bon et j’arrête là. C’est trop facile. Sans oublier Dominique nique nique auquel tout le monde ou presque a pensé, même moi, c’est dire. Depuis dimanche, dans la presse mais surtout sur les sites d’infos sur le web, facebook et twitter, c’est la tornade des bons mots.

Une histoire de cul ça prête à rire. Surtout quand elle se fait aux dépends d’un puissant.

Sauf que…

Sauf que voici un puissant du monde jeté en tôle comme un vulgaire dealer. Jeté sans ménagement en pâture aux caméras avides et goulues. Sauf que voici une vie brisée.

Sauf qu’une femme dit avoir été agressée et violée. Sauf qu’elle n’est peut-être pas la seule. Sauf que le sordide de cette affaire sent les poubelles d’arrière cour et les remugles de pissoirs publics.

P4260166

L'arrestation de Strauss-Kahn à l'aéroport. La présence de Marine Lepen (la blonde bien cachée derrière le tricéraKahn) et de Sarko, le playmobil de droite, laisse envisagé les pires scénario complotistes.

 

Imaginez un peu le spectacle mesdames et messieurs, le barnum dans toute sa splendeur, défilé de monstres, la femme serpent, l’homme-jambon de Parme. Oyez oyez.

Voici un puissant, le patron du FMI, le présidentiable de la gauche française, un homme riche qui peut s’offrir les faveurs tarifées des plus beaux fleurons de la Vallée Silicone. Voici un homme qui se sait observé, qui se sait vulnérable, qui sait qu’on attend le faux pas. Et cet homme cède à ses instincts les plus bestiaux pour sauter une soubrette dans un salon ?

Et le voilà arrêté, déferré, empapaouté en quelques heures à peine ? En moins de temps qu’il ne faut à un évêque pour crier aux parents choqués, "ce n’est pas moi !"

Voilà que les infos, les preuves, les échos les plus divers se mettent à circuler sur le web plus rapides que la vitesse de la lumière journalistique officielle ?

L’odeur de complot, du "à qui profite le crime" fouette plus qu’un chat crevé au bord d’une route en juillet.

On hurle à la présomption d’innocence !

Sauf que… les témoignages affluent. L’homme serait coutumier du fait. Monsieur ne se sentirait plus dès lors que Popaul est aux abois. Tout le monde le savait mais fermait sa gueule. Tout le monde le savait mais ce n’était pas si grave.

Voici un homme qui se sent observé mais voici peut-être aussi un homme qui se croit intouchable, qui se dit que ses actes ne sont pas si graves que ça, que ce n’est que du jeu, que la soubrette, quelques dollars dans la culotte et elle aura la mémoire qui flanche.

209 (2)

La morale de cette histoire c'est que les hommes sont des porcs. Et la morale de la morale, c'est que les filles aiment bien les porcs (chanson paillarde)...

 

Voici peut-être un homme qui n’en est pas à son coup d’essai, un prédateur, un porc qui s’en va aux femmes comme s’il s’en allait à la bauge.

Sauf que… il y a la présomption d’innocence, le lynchage public, les images avilissantes d’un homme face à une justice qui ne chipote tellement pas qu’elle nous choque, nous les Européens qui pourtant nous plaignons de nos arriérés judiciaires.

 

P9100132

L'homme derrière les barreaux du terrible "rock". Il a pourtant l'air doux comme un agneau. Certaines sources autorisées prétendent qu'il serait déjà sur l'île à danser Jailhouse Rock avec Elvis et Oussama.

 

Voyez, braves gens : la justice américaine est égalitaire. Voyez cet homme jadis si puissant, l’air hagard, perdu, poches aux yeux et poils raides au menton. Voyez la bête humaine.

Voyez la moralité de l’histoire. En Amérique, ça ne rigole pas. Voici un homme qui pourrait bien finir ses jours en tôle pour une tentative de viol, plus de 70 ans de peines cumulées. Chez nous, tu es complice d’enlèvement, séquestration, viol, torture, assassinat de fillettes, tu t’en prends pour 15 ans, toutes primes déduites. Et tu demandes l’asile politique à l’internationale des dégueulasses, enfin tu entres au couvent quoi.

Coupable ou pas. Complot ou pas ? Viol ou pas ? On finit par s’en fiche : l’important c’est le cirque mesdames et messieurs. Prenez vos tickets, prenez vos places. Un spectacle inédit par semaine.

Après le succès planétaire de notre représentation de "Fukushima".

Après le succès critique de notre chef-d’œuvre "Oussama".

Goûtez tout le sel de notre nouveau spectacle "la quéquette à Kahn", du sordide dans la plus pure tradition glaireuse.

Prenez vos tickets. Prenez vos places. Et la foule chamarrée qui se presse sous le chapiteau…

Parfois, je goûte plus que d’autres la vertu d’un coucher de soleil sur la campagne.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le rustre - dans Chroniques rustiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lerustre.over-blog.com
  • : Le Rustre est un peu dingue. Il a un avis sur tout bien sûr. Et quel avis ! Il a des mentors bien sûr. Et quels mentors ! Pompon, Rémy Bricka, Roger Tout court, Rika Zaraï, les chevaliers playmobils... C'est dire si l'avis du Rustre est pertinent !
  • Contact

Recherche