Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 16:49

L'essaim des saints

Je ne ferai aujourd’hui aucun jeu de mots saugrenu et tiré par les cheveux. Aucun calembour facile. Car la situation est grave. Voyez plutôt : Saint Barsanuphe, Saint callinique de Cernica (Genêt n’est guère niqué qu’à Guernica aurait dit Desproges), Sainte Godeberthe, Saint Pharmuthe… Voilà ce qu’on offre à notre vénération aujourd’hui. Comment peut-on admettre une religion pareille. Je vous le demande un peu. Protégeons nos enfants !

 

Conseil Belgicain du lundi : le compost.

 

En ce début de printemps, le jardinier désireux d’amender sainement son potager et de faire un geste pour l’environnement, ce jardinier responsable-là sera soucieux d’utiliser à bon escient son compost. Cependant, il faut prendre garde à ce qu’on ajoute au compost. Si l’ajout de viande, de pain peut attirer des indésirables désireux de vous indésirer dans le compost, le pire des gestes à proscrire est l’ajout de pelures d’oranges.

Surtout en Wallonie.

Encore pire dans le Hainaut.

Il ne faut jamais, au grand jamais jeter d’oranges au compost, sous peine d’y attirer des gilles de Binche. En effet, ces derniers sont irrésistiblement attirés par le jet d’oranges.

C’est déjà assez pénible, dans la nuit qui tombe, alors que le pic, imbécile et aviaire, pleupleute dans le lointain, de voir des gilles grouiller dans le compost alors que le crépuscule choit sur la lande déserte (je vous le répète), leurs plumes d’autruches dépassant du bac ou du tas. De votre maison, vous voyez ces plumets immenses se mouvoir étrangement parmi les détritus telles des pipes dans un stand de tir forain. C’est déjà flippant.

Mais à la nuit tombée, vous aurez du mal à trouver le sommeil quand les gilles commenceront à tenter l’accouplement avec les agrumes incriminés. Leur chant d’amour, une sorte de roulement sinistre faisant ratata tatata tata, ratata tatata tata de la vesprée au potron-minet aura vite fait de vous exaspérer. N’y tenant plus, vous prendrez votre mousquet ou votre hallebarde pour aller dégommer l’engeance compostière. Mais halte là, vous avez quand même à faire à un patrimoine immatériel de l’humanité. Et non seulement, l’immatériel, il est hardi de vouloir le bouter à coup d’arquebuse, mais en plus, c’est formellement interdit. L’Unesco est quelque peu rigide sur ce point. Elle n’admet qu’avec une parcimonie extrême l’extermination de l’humain qui soutien son patrimoine.

Et du coup vous voilà mal pris, car si vous, cela vous tirlipimpone la quiétude au niveau du vécu, je ne vous parle pas de vos voisins. Et ces cons-là souvent, non seulement expriment un mauvais goût certain quant à la tenue du carré d’herbes chiatique qu’ils osent appeler un jardin mais en plus sont procéduriers et friands de prétoires.

Donc suivez bien mon conseil, ne jetez jamais, jamais d’oranges au compost.

Vous serez prévenus, rustauds !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lerustre.over-blog.com
  • : Le Rustre est un peu dingue. Il a un avis sur tout bien sûr. Et quel avis ! Il a des mentors bien sûr. Et quels mentors ! Pompon, Rémy Bricka, Roger Tout court, Rika Zaraï, les chevaliers playmobils... C'est dire si l'avis du Rustre est pertinent !
  • Contact

Recherche