Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 08:00

L'essaim des Saints

Saint Bruno : Hommage à Juan d'Oultremont 

Un prénom de neveu : Bruno Brel, Bruno Tobach, Bruno De Wever (c'est bien le neveu de quelqu'un non ?), Bruno Lutgen, Bruno Wathelet, Bruno Daerden, Bruno Vancauwenberghe. En Belgique, tous nos politiciens ne seront bientôt plus que des neveux ou des nièces. Qui a parlé de fils de... dans la politique belge ?  

Et je n'évoquerai pas la Chaussée Bruno, politicienne hennuyère ennuyeuse qui met les Bruno à ses pieds !

  

Les mots du jour : 

"Ne croyez pas tout ce que je dis. Je suis un politicien"

Bart De Wever lors de la rentrée académique de l’Université de Gand. Entendu sur la Première.

 

"Ce qui se passe derrière mon dos, c’est de mon cul !"

Bart De Wever aka "Bart la classe".

 

 

 

Et il nous mène par le bout du nez. Et après, on voudrait que je sois content…

Repost 0
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 00:00

L'essaim des Saints

 

Sainte Fleur

N’appelez jamais votre fille Fleur. Les fleurs sont des organes sexuels. Elles sont éphémères. On les cueille et puis elles se fanent. Peut-on humainement infliger ça à son enfant ? 

 

Le mot du jour :

"Le souteneur de madame s'appelait Pompée ! Sans vouloir me foutre de Germaine, je trouve que faire des pipes pour entretenir un gars qui s'appelle Pompée, c'est un peu de la provocation."

 

Martin Rolland - La Rouquine

 

Et à propos de pompiers...

 

 

 

Repost 0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 08:07

 

L'essaim des Saints

Saint François d’Assise…

François d'Assise, un type que j’ai rencontré, dormant debout au tribunal, le cul entre deux chaises. Il m’a parlé, j’étais sur le cul.

François… ça peut donner Franckie. Et Franckie mes amis, c'est une des muses les plus inspirées de ce blog.

 Je sens que vous commencez à me détester de vous balancer des trucs pareils... Et pourtant, l'Humanité ça va de Kant, Pursell et Einstein à... çà ! Moi, ça me donne des vertiges.

Vous noterez la profondeur abyssale de paroles telles que "Bravo Franckie, on sent tes groseilles". Admirez la versification :

Alice ça glisse au pays des merveilles

Bravo Francky, on sent tes groseilles

Alice, ça glisse au pays des merveilles

Bravo Francky, c'est du savon de Marseille".

Et je n'ose vous transcrire le reste des paroles taillées dans l'airain magnifique des grandes envolées lyriques, par respect pour le grand maître et par crainte des entorses aux droits d'auteurs aussi...

Aujourd'hui, c’est aussi, figurez-vous, la Saint Jean Lampadiste, un mec dont on dit que c’était une lumière.

 

Le mot du jour :

Dire qu’à l’air du numérique, il y a encore des types avec des pellicules dans les cheveux !

Repost 0
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 08:00

L'Essaim des Saints :

 

Saint Gérard

Des malheureux les Gérard. Malheureux qui ont du subir le sketch de Coluche et les quolibets faciles sur un prénom prêtant trop aisément à rire : Gérard Mensoif, Gérard Menvuaussibiesse, Gérard Ajax, de Breda. N’appelez pas votre enfant Gérard.

Edit 2011 : Et surtout, si votre gosse s'appelle Gérard, il se peut que se soit propice à la miction en avion... 

Le mot du jour :

 

Il ne faut jamais parler sèchement à un Numide… sinon l’Ibère sera rude.

(in : Cicéron, De finibus bonorus et malorum dans une traduction de Uderzo et Goscinny).

 

Le lien du jour.

Pour le repas du dimanche. Attention, difficilement soutenable...

 

 

 

 

Repost 0
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 08:00

  

L'Essaim des Saints

Un blanc-seing pour parler à dessin des saints ou des seins en essaim.

Tous les saints de Aanor à Zozimène. Youkou youkou, vive les Saints. Il y a des gros, des petits, des moyens…  

Vous ne le croirez pas ! Et pourtant, si ! Tous sont authentiques. Si vous cherchez des prénoms pour vos enfants, il ne faut pas vous fier à cette rubrique : je ne vous sortirai pas forcément les plus beaux. 

 

 

 

 

Les Anges Gardiens : Ah non, pas Mimie Mathy !

 

Saint Léger

"Elle se promenait joyeuse et sereine, la tête au ciel, la croupe froufroutante et le sein léger."

Un autre saint du jour : Saint Prime. Je me verrais bien le fêter en fin d’année plutôt.

 

L'aigreur du jour :

Marcourt, jolie localité ardennaise de la vallée de l’Ourthe. Précision nécessaire pour suivre mon raisonnement, aussi implacable que définitif qu’imparable.

Comme solution à nos problèmes politico-communautaires, on nous sert un groupe de haut-niveau (tel que celui-là ?) chapeautée par un duo Jean-Claude Marcourt/Jan Jambon. Ne serait-ce pas là une fumisterie ?

 

Bon samedi sous la pluie.  

Repost 0
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 08:00

 

L'essaim des Saints

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.

Aka Sainte Thérèse de Lisieux (comme dans il te reste Lisieux pour pleurer…)

Ca commence bien comment tu veux raconter un truc comique là-dessus ? A moins que... 

 

Quelques autres saints du jour :

Saint Piat reprendra bien une fricadelle le jour de sa fête (humour régional, les Tournaisiens comprendront), Saint Virila, j’imagine un saint plutôt poilu mais façon YMCA non ? Et puis Saint Jean Coucouzelle. Monsieur Coucouzelle... Extraordinaire, je te dis.

 

Le lieu du jour :

Les lieux d’aisance

Aujourd’hui, rendons hommage à un lieu dont on ne parle que trop rarement, et c’est dommage. Les toilettes, ou encore cabinets, gogues, chiottes, commodités, WC, waters, latrines, pissotières, jocs, là ou le roi va sans le dire, là ou le roi va à pied, mais encore trône, petit coin, plaine de manœuvres, aire de parachutage, zone de largage, salle de lecture, confessionnal. Mais celui que je préfère, c’est lieu d’aisance, un endroit où on prend ses aises, où on est bien tranquille, où on à la paix, non seulement pour faire son affaire, mais aussi pour se cultiver, que ce soit en lisant l’almanach de Maria Thun, Marie-Claire, le dernier Stephen King ou encore le cycle intégral des Rougon-Macquart. Dans ce dernier cas de figure, je préconise cependant un régime alimentaire strict à base de courgettes et de pruneaux, sinon ça risque quand même de durer quelques années. Il faut donc multiplier les occasions.

Lieux décriés et pourtant si utiles. Le cabinet, injuste victime de l’hygiénisme un peu collet monté de nos contemporains, surtout s'ils sont un peu constipés. Pourtant, certains tueraient pour s’y faire attacher lorsqu’il est ministériel. Ce que je comprends d’une certaine manière. Ce doit être cossu un cabinet ministériel. Peut-être la lunette est-elle en or ou en cuir de Russie ? Je signale cependant que le confort ou l’hygiène de lunettes en or ou en cuir, ce ne doit pas être top top, même si on voit bien de près comme de loin.

Quelle joie cependant de pouvoir tenir une conversation à la fois intéressante, intime, unique (associant point de vue imprenable et bonheur d’être au fait des rouages cachés, des secrets d’alcôves de nos démocraties, bref de toute la tuyauterie institutionnelle) avec le ministre chaque fois qu’il vient faire popo.

Attaché au cabinet : une profession qui me fascine !

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de lerustre.over-blog.com
  • : Le Rustre est un peu dingue. Il a un avis sur tout bien sûr. Et quel avis ! Il a des mentors bien sûr. Et quels mentors ! Pompon, Rémy Bricka, Roger Tout court, Rika Zaraï, les chevaliers playmobils... C'est dire si l'avis du Rustre est pertinent !
  • Contact

Recherche