Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 16:51

 

L'essaim des Saints

Aujourd’hui, c’est la Saint François alors…. 

Mais François, ça donne aussi Franckie alors, pas de pitié

Saint Néophyte le Reclusest né à Chypre à l'époque des croisades (son père avait croisé sa mère), il lui prit l’idée saugrenue de vivre avec d’autres gusses dans des grottes, les pierres de Persée et dans l’ascèse, percée elle aussi. Saint Néophyte a commis de nombreux textes ascétiques, hagiographiques et des homélies pour de nombreuses fêtes de l'année liturgique. Quel franc déconneur ce Néophyte

 

L’aigreur du jour.

 

34.000 Belges dans la rue selon la police, 45.000 selon les organisateurs. Les belges sont descendus dans la rue. Enfin disent certains. Trop tôt disent d’autres. Et évidemment chacun y va de son petit commentaire et de sa petite récupération. Au moins sont ils descendus… alors que Bartouille est juste allé manger une frite samedi soir. Pauvre Bartouille qui déclenche la vindicte populaire. Qui sème le vent…

Mouais…  moi je suis déçu qu’on ne parle pas plus de l’initiative "pas en notre nom".

Bon, c’est vrai que des gens qui manifestent pacifiquement avec Geluck en tête, sans rien demander de précis hormis un gouvernement (ils auraient simplement pu réclamer de l’espoir, un avenir un peu plus rose, ça aurait eu de la gueule), avec ce si admirable et admiré esprit surréaliste d’autodérision belge… ça fait plus recette. C’est simple, efficace.

Evidemment, dire ouvertement non au nationalisme. Le désigner, avec son populisme, son repli sur soi, comme agent paralysant de la Belgique depuis 2007. Mmmmhhh… c’est un peu plus couillu. Et donc moins payant…

Dommage…

Lire ce billet couillu et celui là qui a des poils aussi…

Repost 0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 11:03

 

L’essaim des Saints

Plus copieux qu’hier aujourd’hui nos Saints, puisqu’à côté de Saint Alphonse, nous pouvons fêter aujourd’hui la Saint Ildefonce, un cousin à Jean-Luc Delarue sans doute.

Moi j’ai connu un monsieur Déporteouverte qui avait appelé son fils comme ça (Ildefonce, pas jean-Luc).

Puis, il y a Macaire, disciple probable de Saint Martin, alors respect, qui fut l’apôtre du bocage vendéen. Il dut bien faire son boulot quand on voit l’acharnement béat que ces rustauds opposèrent à l’élan civilisateur et aiguisé comme un couperet de la Grande Révolution qui mit fin à la soumission et à l’abrutissement du peuple. Grâce à quoi chacun est libre aujourd’hui de voter pour Marine Le Pen, de regarder Zemmour le samedi soir voire de l’écouter, de croire qu’une constellation, une fabrication de l’imagination humaine qui relie des points distants d’années lumières les uns des autres, peut influencer le goût d’un vin. Vive le progrès !

Ah, excusez-moi, on me dit dans l’oreillette que j’avance des incongruités. Ce n’est pas l’élan civilisateur, mais une certaine Marcia Baila… Comprenne qui pourra…

Et puis...

Le repas de famille chez nosse Nénène du Hainaut.

Apéro, Purée, compote (avec goémons divers), beefsteack !

 

Bon appétit, bon dimanche. A vous les studios !

Repost 0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 07:50

 

L’essaim des Saints

C’est la Saint Vincent. Bourgogne au menu ce soir donc.

Complètement incorrect, c’est aussi la Saint Oulph, Saint Blidran, Saint Britwold. Mais enfin, hormis tenter un renversement complet de la civilisation Occidentale en lançant une mode de patronymisation massive et définitive, pire que celle qui amène aujourd’hui une génération de Dylan, de Kevin et de Jennifer aux portes du pouvoir des décideurs de demain, je ne vois vraiment pas ce que je peux faire avec des Saints pareils (comme disait Lolo Ferrari, coincée dans un portique d’accès du RER parisien).

 

Les mots du jour : en pagaille !

 

"Je suis pour le porte-jarretelles ! Je trouve ça plus excitant qu'un caleçon à pois, sous une soutane."

"Le monde est peuplé d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde."

Jean Yanne

 

"A l'intérieur de soi-même, DEEP INSIDE, vraiment à l'intérieur, quelque chose de invincible qui s'appelle LE SPIRIT, l'esprit. On a été bâti comme ça, on a été fait avec LE SPIRIT. Ca, c'est la ligne droite du corps, nous on pense horizontal, 1h, 2h, 3h, 4 h, on est INSECURE, les gens ont peur du temps. Quel âge tu as, 40 ans ? Alors quand je dis que j'vais mourir à 45 ans, ouais, j'me fous de la gueule des gens, moi ! Ils n'ont pas compris, parce que le temps, les secondes entre toi et moi sont des secondes mais pour l'oxygène qui est une matière moins compressée que ton corps humain ; 1 seconde, c'est 100 secondes et la pierre et la brique et chais pas quoi, elle est faite de compression énorme. Il faut la Black & Decker. Mais tu enlèves cette pression et tu deviens vertical comme l'esprit. Tout tombe, qu'est-ce qui reste en vie ? Les molécules faites d'électricité parce que ça bouge. Alors il y'a les molécules qui est faite de flèches (on a dit que je parlais du film, je m'excuse !) et alors l'électricité qui est faite au plus fin de sa couche de FEELING qui s'appelle LOVE et mon FEELING est : je sais que tu m'écoutes avec attention. Mais c'est dur d'entendre des choses comme ça quand il parle de la pomme et du serpent et de ADAM and EVE mais ça c'est des questions beaucoup plus plausibles. Le BIG-BANG THEORY D'EINSTEIN, I MEAN, tu mets une molécule que tu crées, qu'il n'a pas lui, hein, il a pas la molécule, mais nous on l'a, on veut la garder, tu vois et lui il a cette énergie qui a fait le BIG BANG et l'univers a grandi et c'est ça le monde, c'est pas compliqué la vie !"

"Dans les magasins de lingerie, on ne voit pas de calendriers avec des photos de garage."

 JCVD

 

"A la télé, ils disent tous les jours : "Y a trois millions de personnes qui veulent du travail." C'est pas vrai : de l'argent leur suffirait".

"Le jour où la merde vaudra de l'or, les pauvres naîtront sans trou du cul. "

Coluche

 

Repost 0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 07:14

L’essaim des Saints

Sainte Agnès, certes mais Saint Fructueux est sûrement un pote à Saint Libéral. Sont cons les théologiens, Saint Fructueux, je te l’aurais mis en juin plutôt. A moins que ce ne soit que le patron des actionnaires, des dividendes et des spéculateurs. Si c’est le cas, je boirai à votre santé un verre de vitriol ce soir les gars.

 

Aigreur du jour : Les jeunes et les Flamands, quel ramassis tout de même.

Ce matin, j’écoutais, consterné, la première chaîne de radio publique belge. Le débat du matin portait sur les initiatives citoyennes qui émaillent (enfin) ce triste paysage politique belge en ce  week-end . Il y a évidemment la manifestation prévue ce dimanche à Bruxelles. Manifestation qui se veut apolitique et porteuse d’un seul message : donnez-nous un gouvernement. Et puis il y a l’initiative d’artistes flamands et francophones (mais d’abord de flamands) : pas en notre nom, qui elle se veut contre le nationalisme égoïste et le repli sur soi.

Ce qui me consterne c’est l’avalanche de commentaires négatifs suite à ces initiatives. On peut même résumer certaines de ces réactions par "petits cons, vous ne savez pas ce que vous dites, ce que vous faites".

Et c’est quoi l’autre alternative alors, rester son gros cul sur une chaise à se plaindre ? Un peu comme moi avec mon clavier quoi...

Effectivement, le slogan de la manifestation "on veut un gouvernement" est quelque peu simpliste. Je préfère l’initiative artistique flamande qui dit non au nationalisme, à l’égoïsme, au repli sur soi qui est le vrai moteur de la crise belge.

Le mérite essentiel de ces initiatives c’est qu’elles rassemblent des gens des deux côtés de la frontière linguistique. Preuve qu’il y a quelque chose qui nous lie encore. Ca change du discours "tous pourris" ou du sempiternel raccourci historique "la Belgique est un pays artificiel".

Et c’est vrai qu’il y a des torts partagés, que nos négociateurs ont une envergure qui n’est pas belle à voir parfois. Qu’il y a de la posture électorale dans l’épouvantable immobilisme de ces soi-disant négociations…

Mais quand même, quand je vois les commentaires sur le site de la rtbf, je suis sur le cul et je me dis que cette crise, nous la méritons. On a les dirigeants pour qui on vote.

Je lis des "sans gouvernement c’est mieux", des "ces foutus politiciens qui s’en foutent plein les fouilles". Il y a aussi le vieil argument éculé du "nombre incroyablement élevé de gouvernements et donc de politiciens en Belgique, 11 millions d’habitants  par rapport à la France 60 millions d’habitants" qui oublie évidemment un peu vite de compter en France dans "cette clique surpayée, taxatoire, fainéante, spoliatrice, profiteuse de politicards, technocrates, fonctionnaires et autres vampires", le niveau régional, le niveau départemental, les communautés de communes etc…

Vous me direz, persifleurs mangeurs de frites, qu’il en faut des niveaux pour diriger le peuple le plus râleur du monde…

Quand je pense que moi, je fais du poujadisme pour rire… et bien ce que je dis en riant, il y en a qui le pensent sérieusement…

Et pendant ce temps là, certains se croient permis de se gausser alors que dans 23 mois, c'est la fin du monde, à cause de la disparition de Maya l'abeille... Enfin si j'ai bien tout compris.

Repost 0
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 07:46

L’essaim des saints

Saint Fabien, Saint Sébastien, me voilà belle avec des noms pareils. Rien à dire. Saints Solauteur et Saint Adventeur, martyrs Romains (premiers membres de Gaïa, ils nourrissaient les lions). Mais dites-moi, cet Adventeur, c’est l’Adventeur ?

 

L’aigreur du jour : Triumvirat.

De l’abus des mots qui finissent par ne plus rien signifier.

Triumvirat, c’est ainsi que la presse belge, sans doute impressionnée par le latinisme distingué du champion séparatiste de jeux télévisés flamands, appelle le trio d’attentistes qui tente pour la centième fois en 7 mois de nous foutre de la poudre aux yeux.  Après "révolution copernicienne" et "s’il n’y a pas d’accord sur tout, il n’y a d’accord sur rien", c’est le nouveau hit de la top ten list des expressions à la con de la politique carnavalesque belge.

Or un triumvirat, c’est un trio d’hommes, pas de marionnettes politiques coincées dans leurs petits jeux de posture. Comme si aucun de ces guignols n’était foutu de tirer des conclusions définitives de l’attitude systématique d’un "partenaire" qui consiste à dire, chaque fois qu’un protocole d’accord est sur la table, "oh non, finalement on avait dit machin mais maintenant on dit trucmuche".

Bart a dit montre ton cul aux passants. Bart a dit fait le chien. Et si on signait un accord ? Perdu ! j’ai pas dit Bart a dit.

En plus un triumvirat ça dirige, ça ne fait pas semblant de négocier. Trio de verrats, de gugusses, de clowns aurait mieux convenu. Les trois petits cochons, les nains connus, les rois mages, l'Affaire Luis trio… autant de triplettes qui auraient pu prêter leur nom au groupe de négociants.

Là où je suis d’accord, c’est que dans la Rome antique, comme dans la Belgique en toc,  le triumvirat était en général un nid de vipères tapissé d’intrigues malodorantes.

Bart a dit débranchez la prise !

Mais qu’importe finalement ? L’important n’est-il pas que dans une indifférence criminelle, février, avec sa taille ridicule, ose prendre la place du grand mois de janvier ? Mais que fait le gouvernement ?

Il fête le triomphe des verrats.

Repost 0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 07:24

L’essaim des saints

Saint Mélèce le Confesseur…

Un Saint du 13ème siècle (un siècle où il n’était pas facile d’être sain) qui vécu sur l’A16. Ah bon, il était camionneur ?

Par sur l’A16 idiot, dans l’ascèse. En plus, il a été martyrisé parce qu’il refusait l’union de l’orthodoxie avec les latins vers 1280. Encore un coup de Berlusconi. Il n’aime pas quand on refuse de s’unir avec un Latin. Bon tout ça c’est peut-être faux hein, parce que des Mélèces il y en a d’autres, un vers 300 et des poussières notamment. Mélèce, c’est un peu l’arbre qui cache la forêt finalement.

"A la Saint Mélèce, ça sent le sapin sous les épicéas, pas de pain pour ma pomme en tout cas. " Proverbe du Boukistan occidental.

Il était confesseur Mélèce. Pas comme Edouard Leclerc, lui c’est Edouard le confiseur aux mains pleines d’argent. Ce n’est pas la même chose.

Confesseur, du latin tendance Jaques Brel "con = avec" et du vieux Poitevin "fesseur", de préférence avec une pelle, celui qui fesse. Comme dans "professeur, celui qui est pour la fessée" ou dans "le couvent se fait Sœur Sourire".

Le confesseur est celui qui pratique la confession, confesse en Wallon. Et si tu veux confesse...

La confession est une activité licencieuse pratiquée à l’ombre discrète des grands crucifix de bois et dont l’éducation et la morale que m’ont transmis mes parents et la fréquentation assidue du Colruyt de Ben-Ahin ne me permettent pas de vous entretenir ici.

 

Mercredi, the blog day

Aujourd’hui, pour la détente, un blog nous exposant par le détail la loi de Murphy par tous ses bouts. Parce qu’il y a plusieurs bouts à la loi de Murphy…

Repost 0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 07:16

L’essaim des saints

Ce n’est pas un jour faste aujourd’hui. Sainte Marguerite ne m’inspire pas. Que voulez vous que je dise d’une Sainte Prisque, de risque ? Et de Saint Athénogène ? Qu’il n’y a pas de plaisir ? Allons donc, ce n’est pas mon genre.

 

Aigreurs du jour.

1,70 € le litre d’essence, ça fait cher l’immolation.

Ben Ali s’en va, Duvalier revient. Ce ne sont pas toujours les meilleurs qui partent en premier mais ce n’est pas forcément les moins mauvais qui finissent par revenir.

La déclaration choc de Ben Christophe : Seul sur cette plage, et j’ai crié, crié-hé, Ali, pour qu’il revienne…

Le monde occidental se félicite de ce nouveau recul des dictatures, des dictatures discrètes qu’on ne voit pas tant que pousse l’oseille, même en France, patrie des Droits de l’Homme, touche pas au grisbi salope.

Il n’y a que Kadhafi qui râle. Mais lui, on lui pardonne, il a le même esthéticien que les frères Bogdanov…

Repost 0
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 17:40

 

L'essaim des Saints

Sainte Roseline et Saint Antoine, rien à dire. Bon… Saint Méleusippe, mais, mets-le te dis-je ce slip. Et encore, vous ne connaissez pas ses frères Speusippe et Eleusippe. Ils avaient des actions chez sloggy vous croyez ?

Mais je ne vous ai pas encore présenté deux moines qui auraient vécu à Selles-sur-Nahon : Saints Genou et Genitus. Evangélisateurs père et fils, ces deux là. Avouez que aller à Selles sur les genoux, il y a de quoi être sur les rotules. Mais aller à Selles à genoux, c’est aussi casse-pieds. Quant à Saint Genitus, on dit qu’il avait une jumelle : Sainte Génitale.

 

Les jours qui passent…

Jours, qui en ce 17 janvier, alors que la Tunisie cause bien des soucis à tous ceux qui allaient y bronzer à pas cher, Ben Ali ou pas, voient poindre une aurore rose et orange pâle dès 7h30. Les jours rallongent enfin de manière visible. Je tenais à le dire. Ca a quand même une autre importance que les derniers soubresauts gélatineux de nos têtes de veau pensantes belges.

 

Les mots du jour.

N’ayant guère de temps aujourd’hui, je laisserai la parole à un immense philosophe à qui je ne laisse pas la place qu’il mérite sur ce blog : Monsieur JCVD.

 

"Les plantes par exemple, qui n'ont pas de mains, et pas d'oreilles, elles sentent les choses, les vibrations , elles sont plus aware que les autres species".

Ou quand Jean-Claude cite Steiner…

 

"L'eau c'est quelque chose de concret mais pas concret. Parce que l'eau... peut me nourrir, mais aussi l'eau... peut me porter. Parce que l'eau... a des lois magiques. L'eau peut tenir des cargos dans la mer, des milliers de tonnes d'acier... C'est quelque chose qui a beaucoup de dimensions l'eau."

Ou Jean-Claude à la rescousse de Jacques benveniste.

 

"Une vache, ça te bouffe trois hectares, moi, avec trois hectares, je te fais deux mille kilos de riz... avec trois hectares, je te nourris Avignon, tu vois..."

Ou comment Jean-Claude, le réchauffement climatique et la faim dans le monde, y va leur péter sa gueule !

Nous ne sommes pas assez aware de Jean-Claude...

Repost 0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 09:15

L’essaim des saints.

Saint Marcel. C’est aussi la Saint Tozzo, un amateur de friture qui signait à la pointe de sa frite d’un T qui veut dire Tozzo.

Pfff… fin de semaine, faut que le Rustre se repose. Vous vous rendez compte du nombre de conneries que je suis capable de sortir en une semaine. C’est médical. Je comprends pourquoi à l’école, tout petit déjà, à la visite médicale on barrait mon dossier d’un coup de tampon : Doit consulter. Je pense que je suis un con. Ce n'est pas une insulte mais un diagnostic.

 

Roastbeef/purée comme un dimanche.

Pour une fois on ne va pas faire dans le vulgaire mais dans l’aérien, le stratosphérique, le semi-divin.

Vidéos choisies du plus grand artiste flamand du monde entier de tous les temps. Van de Vondel (qu’était pas flamand) va te rhabiller et ramène pas ta fraise (ils en portaient une à son époque ? Vous savez, moi la mode…)

Jean Balthazarr. ou On ne s’en lasse pas 

La vie est belle 

La glace fond et la mer monte.

Interviouvvv 

Bon dimanche à tous

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 09:10

 

Essaim des saints

C’est la Saint Rémy. Et point. Rien de plus. C’est la Saint Jean Calybite aussi, mais ne comptez pas sur moi pour m’en gausser. Sincèrement, vous me décevez lecteurs… Quel esprit déplorable. Non franchement, je vous jure.

Calybite, ça veut dire qu’il vivait en ermite dans une calybe, une cabane, dans le sabir étrangement grec de Constantinople.

 

Les mots du jour…

Sont de Coluche

De Jean-Louis Chautard et Gérard Grandjean sur une musique de Pierre Bénichou et Marie Grospierre : Misère.

Misère, misère !
C'est toujours sur les pauvres gens
Que tu t'acharnes obstinément
Misère, misère !
ça sera donc toujours les salauds qui nous bouff'ront
L'caviar sur l'dos
Misère, misère !

Tu te fais l'ennemie des petits
Tu te fais l'alliée des pourris
L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres
Ce qui est la moindre des choses
Convenons-en
Convenons-en !

Misère, misère!
Peut-être qu'un jour ton président
Sentant monter notre colère
Misère, misère !
Devant les peuples sans frontières
Alors il s'en mordra les dents
Misère, misère !

Tu repartiras d'où tu viens
En emportant tous tes chagrins

L'argent fera bien le bonheur des pauvres
C'qui sera la moindre des choses
Convenons-en
Convenons-en !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de lerustre.over-blog.com
  • : Le Rustre est un peu dingue. Il a un avis sur tout bien sûr. Et quel avis ! Il a des mentors bien sûr. Et quels mentors ! Pompon, Rémy Bricka, Roger Tout court, Rika Zaraï, les chevaliers playmobils... C'est dire si l'avis du Rustre est pertinent !
  • Contact

Recherche